l’apport nutri­tion­nel des insectes

La consom­ma­tion d’insectes comes­tibles ne consti­tue pas une pra­tique nou­velle. On trouve des traces de cette pra­tique depuis l’antiquité. le phi­lo­sophe Aristote fai­sait déjà l’éloge des nymphes de cigales en les décri­vant comme ayant une saveur exquise. Principalement en Europe, les insectes comes­tibles ins­pirent géné­ra­le­ment méfiance, peur et dégoût. Notre…

Continue rea­ding

Champignons et mycé­liums de nom­breuses voies de recherche pour les scien­ti­fiques

Les cham­pi­gnons sont par­tout dans notre vie, ils sont pré­sents sur toute notre pla­nète et repré­sentent 60 % de la bio­masse. Quand on parle de cham­pi­gnons, on pense com­mu­né­ment aux cham­pi­gnons des bois (comes­tibles ou pas), mais les moi­sis­sures qui trans­forment par exemple le sucre en alcool en font par­tie. D’autres…

Continue rea­ding

L’alimentation à base d’insectes est-elle viable dans le temps ?

La consom­ma­tion d’insectes par les hommes, est de plus en plus pré­sente dans la socié­té de nos jours. En effet elle est pré­sen­tée comme l’une des solu­tions pour lut­ter contre l’insécurité ali­men­taire, la famine, mais aus­si pour dimi­nuer l’impact envi­ron­ne­men­tal de nos éle­vages inten­sifs. C’est pour­quoi de nos jours, nous…

Continue rea­ding

Phosphore , une res­source bien­tôt en crise ?

I-Qu’es-ce que le phos­phore ? Le phos­phore est un élé­ment chi­mique , on le retrouve le plus sou­vent dans l’environnement sous forme de phos­phate natu­relle. Ce même phos­phate est pré­sente sous la forme de mine­rais dans plu­sieurs pays (Etats Unis 28,1% Maroc 15,5% de la pro­duc­tion totale mon­dial). L’homme exploite ce…

Continue rea­ding

Dans quelle mesure l’apport nutri­tion­nel appor­té par les insectes est-il un avan­tage ?

La consom­ma­tion d’insectes est certes peu pra­ti­quée en France mais elle est pour­tant béné­fique à l’homme en plu­sieurs points. Tout d’abord, les insectes ont un apport pro­téique très inté­res­sant. La consom­ma­tion de 100 grammes de grillons serait 3 fois plus pro­téi­née que pour 100 g de bœuf. Certaines chairs d’insectes comme les four­mis, cri­quets…

Continue rea­ding

La baie miracle, quel ave­nir dans la pro­duc­tion ali­men­taire ?

Les saveurs sont essen­tielles dans nos assiettes, elles sont les inter­mé­diaires qui per­mettent au consom­ma­teur d’apprécier le pro­duit, elles le poussent éga­le­ment à consom­mer davan­tage. Mais lorsque celles-ci sont absentes ou qu’elles ne sont pas au goût de la per­sonne, deux pro­blèmes se posent. En effet la sous consom­ma­tion ou le gas­pillage…

Continue rea­ding

Imprimante 3D : Une solu­tion à la crise ali­men­taire ?

Le monde d’aujourd’hui est le résul­tat de mul­tiples évo­lu­tions, de chas­seur nomade à séden­taire qui a ensuite mené à la sur­ex­ploi­ta­tion des sols. L’élevage et l’agriculture pré­sentent à pré­sent leurs limites. Avec la hausse de la popu­la­tion, nous avons besoin de tou­jours plus de ren­de­ment et d’une meilleure répar­ti­tion des den­rées. Ce que nous avons…

Continue rea­ding

Fête de la science : petites expé­riences de phy­sique et de chi­mie

Chaque année depuis 1991, la fête de la science per­met de par­ler des avan­cées de la science mais aus­si des enjeux ou des ques­tion­ne­ments à tra­vers des ani­ma­tions mises en place par des cher­cheurs, labo­ra­toires, entre­prises etc.… De nom­breux ate­liers sont pro­po­sés au public et plus par­ti­cu­liè­re­ment à la jeu­nesse afin de…

Continue rea­ding

« Arôme Artificiel »-Fête de la Science 2016

Evènement natio­nal depuis 1991, la fête de la science s’est dérou­lé​‚cette année, sur les deux cam­pus com­po­sant la fac d’Avignon (Agroparc et Sainte Marthe) avec au pro­gramme : des ate­liers scien­ti­fiques, théâ­trales et diverses confé­rences. C’est dans ce cadre que s’est orga­ni­sé, ven­dre­di 14 octobre, l’atelier scien­ti­fique « Arôme Artificiel ». Coordonné…

Continue rea­ding

Vidéoconférences « Production ali­men­taire » 4

La pre­mière pré­sen­ta­tion est don­née par Ameenah Gurib-Fakim, nous par­lant de l’intérêt que l’on peut por­ter sur plu­sieurs plantes endé­miques : Puis vient Paul Stamets, à pro­pos des cham­pi­gnons : Enfin nous ter­mi­nons avec Jackie Savitz qui nous expose les pro­blèmes ren­con­trés par les pêcheurs.

Continue rea­ding