Ginseng

Ginseng??

le Ginseng est une plante vivace qui appar­tient au genre panax de la famille des Araliaceae. Environ dix espèces de Ginseng sont culti­vées à tra­vers le monde,celles les plus connues sont panax Ginseng C.A. MEYER.

Les pre­miers usages du Ginseng, comme médi­ca­tion natu­relle, remontent à plus de 4 000 ans avant notre ère. A l’origine, en Chine et en Corée du nord, les grands sei­gneurs féo­daux, les empe­reurs et leurs gardes pro­fi­taient de ses bien­faits thé­ra­peu­tiques. Dans la méde­cine tra­di­tion­nelle chi­noise, le gin­seng est répu­té pour gué­rir tous les maux, for­ti­fier l’organisme et l’aider à se pré­mu­nir contre toutes formes d’affection. Il n’a pas trou­vé le suc­cès dans les pays occi­den­taux qu’à par­tir du XVIIIe siècle, où il est uti­li­sé comme aphro­di­siaque, for­ti­fiant et sti­mu­lant ner­veux.

  • Nom com­mun : gin­seng. 
  • Tige : hau­teur varie avec le temps : 1 ère année, atteint envi­ron 5 cm ; atteint 20 à 70 cm au fil des ans
  • Feuilles : maxi­mum de 4 feuilles com­po­sées de 5 folioles (petites
    feuilles), s’acquièrent au fil des années
  • Fleurs : 6 à 20 fleurs dres­sées sur une ombelle, blanc ver­dâtre,
    flo­rai­son au prin­temps
  • Fruits : 10 à 50 baies, ver­dâtre à rouge vif (matu­ri­té), dres­sées
    sur une ombelle
  • Racine : gros­sit à chaque sai­son de crois­sance jusqu’à ce qu’elle
    atteigne la matu­ri­té vers 8 – 10 ans en milieu natu­rel, puis la
    crois­sance est for­te­ment ralen­tie ; forme de carotte rami­fiée ; à
    matu­ri­té : envi­ron 3 cm de dia­mètre, 5 à 10 cm de lon­gueur ;
    appa­rence ridée.
  • Rhizome : à la base de la tige, sec­tion consti­tuée
    de cica­trices qui s’ajoutent annuel­le­ment ; le
    nombre de cica­trices per­met d’estimer l’âge du
    plant

Intérêts sur la san­té :

  • réduc­tion du stress et de la fatigue.
  • ren­for­ce­ment du sys­tème immu­ni­taire.
  • amé­lio­ra­tion de la mémoire à court terme.
  • régu­la­ri­sa­tion de la ten­sion arté­rielle, des taux de cho­les­té­rol et de gly­cé­mie.
  • trai­ter les affec­tions pulmonaires,les troubles gas­triques et les troubles vas­cu­laires.
  • régu­ler et amé­lio­rer les fonc­tions cardiaques,sanguines et men­tales.

Difficultés asso­ciés à la culture :

  • avoir une terre légère,sans caillou acide avec un PH com­pris entre 5.5 et 6.5 et bien drai­née.
  • néces­si­té d’un sol sableux et humi­fère pour que la racine gros­si­ra mieux.
  • culture très exi­geante et ris­quée.
  • néces­si­té d’un milieu frais et humide.
  • taux de suc­cès très variable.
  • arro­sage régu­lier mais avec petite quan­ti­té.

Economie :

Le cana­da est consi­dé­ré actuel­le­ment comme qua­trième pro­duc­teur du gin­seng au monde sa culture est une indus­trie très fruc­tueuse pour ce pays. En effet, en 1995, la valeur des expor­ta­tions a été esti­mée à 65 mil­lions de dol­lars .Ainsi que la majeure par­tie de la pro­duc­tion cana­dienne de gin­seng, envi­ron 75% , est expor­tée en chine sur­tout à Hong Kong sous forme de racines séchées ou ven­dues à des ache­teurs dans un but agri­cole .

Les coûts asso­ciés à la culture de gin­seng sont très éle­vés et sont prin­ci­pa­le­ment dus à l’achat des semences lors de l’année de l’établissement de la culture ain­si qu’à la main d’oeuvre,durant les neuf années de crois­sance pré­cé­dant la récolte.
Aujourd’hui il est dif­fi­cile d’évaluer la valeur du mar­ché vue que le prix peut varier en fonc­tion de du type de culture soit bio­lo­gique ou conven­tion­nelle ain­si que son âge , à titre d’exemple un kilo de gin­seng peut se négo­cie jusqu’à 2700 euros.

Récemment la socié­té tou­lou­saine France Ginseng a plan­té dans le sud de la France les pre­mières graines de cette plante dont la racine est répu­tée pour ses pro­prié­tés phar­ma­ceu­tiques.

Sources :

http://​www​.jour​nal​du​net​.com/​e​c​o​n​o​m​i​e​/​a​g​r​o​a​l​i​m​e​n​t​a​i​r​e​/​d​o​s​s​i​e​r​/​l​e​s​-​p​l​a​n​t​e​s​-​q​u​i​-​f​o​n​t​-​v​e​n​d​r​e​-​a​-​c​o​u​p​-​s​u​r​/​l​e​-​g​i​n​s​e​n​g​-​g​u​e​r​i​t​-​t​o​u​t​-​e​t​-​r​a​p​p​o​r​t​e​-​b​e​a​u​c​o​u​p​.​s​h​tml

http://​www​.fran​ce​gin​seng​.com/​a​c​t​u​s​/​A​-​S​E​Y​S​S​E​S​-​L​E​-​G​I​N​S​E​N​G​-​A​-​C​O​M​M​E​N​C​E​-​A​-​G​E​R​M​E​R​-​/​15/0

http://​www​.busi​ness​-maga​zine​.fr/​g​i​n​s​e​n​g​-​r​a​c​i​n​e​-​m​u​l​t​i​p​l​e​s​-​v​e​r​t​u​s​_​1954​.​h​tml

http://​sante​-mede​cine​.jour​nal​des​femmes​.com/​c​o​n​t​e​n​t​s​/​2227​-​g​i​n​s​e​n​g​-​b​i​e​n​f​a​i​t​s​-​p​o​u​r​-​l​a​-​s​a​nte

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ginseng_américain

https://​www​.latri​bune​.fr/​e​n​t​r​e​p​r​i​s​e​s​-​f​i​n​a​n​c​e​/​i​n​d​u​s​t​r​i​e​/​a​g​r​o​a​l​i​m​e​n​t​a​i​r​e​-​b​i​e​n​s​-​d​e​-​c​o​n​s​o​m​m​a​t​i​o​n​-​l​u​x​e​/​20110226​t​r​i​b​000604361​/​b​i​e​n​t​o​t​-​d​u​-​g​i​n​s​e​n​g​-​m​a​d​e​-​i​n​-​f​r​a​n​c​e​.​h​tml

https://​gin​seng​de​cou​verte​.word​press​.com/​l​a​-​p​h​a​r​m​a​c​o​p​e​e​-​c​h​i​n​o​i​s​e​-​e​t​u​d​e​-​d​e​-​c​a​s​-​l​e​-​g​i​n​s​e​n​g​/​l​a​-​c​h​i​n​e​-​e​t​-​l​a​-​m​o​n​d​i​l​i​s​a​t​i​on/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *