Entomophagie : Les dif­fé­rents insectes dans nos plats.

L’entomophagie est la consom­ma­tion d’insectes. En ce qui concerne l’humanité, de nom­breux peuples consomment des insectes, par­fois recher­chés comme des frian­dises. On a recen­sé plus de 1 900 espèces appar­te­nant à 628 genre et 112 familles consom­més par 3 000 eth­nies dif­fé­rentes et fai­sant par­tie de la consom­ma­tion ali­men­taire régu­lière d’au moins 2 mil­liards de per­sonnes ou de la consom­ma­tion plus oppor­tu­niste de 4 mil­liards de per­sonnes. Ce nombre d’espèces consti­tue une limite basse : un biais cultu­rel concer­nant l’entomophagie pour­rait ne pas moti­ver à cher­cher une iden­ti­fi­ca­tion pré­cise des espèces consom­mées. Les groupes d’insectes les plus consom­més sont les coléo­ptères (la moi­tié étant des capri­cornes et lon­gi­cornes, sca­ra­bées, etc.), des lépi­do­ptères (papillons, mais man­gés sur­tout sous forme de che­nille ou de chry­sa­lide), d’hyménoptères(la majo­ri­té étant des abeilles), des orthoptères(surtout des sau­te­relles et des cri­quets) et quelques autres groupes dont les ter­mites (iso­ptères), les hémi­ptères (cigales, pucerons,cochenilles et punaises) , etc.

Depuis 2008, la FAO sou­tient le déve­lop­pe­ment de la consom­ma­tion des insectes dans tous les pays du monde, pour des rai­sons éco­no­miques et éco­lo­giques.

I- Les Apports Nutritionnels, Gustatif et Médicaux :

Les insectes regorgent de nutri­ments et de goûts dif­fé­rents, des sources faciles et riches.

Parlons d’abords des valeurs nutri­tion­nels de quelques insectes :

On peut tout d’abords remar­quer que la plu­part des espèces sont riches en pro­téines et/​ou en lipides, mais aus­si en sels miné­raux (cal­cium, magné­sium, potassium,sodium,ect), en oli­go-élé­ments (fer, zinc,ect), en vita­mines (nia­cine ou B3, A, B12, thia­mine ou B1, ribo­fla­vine ou B2, ect), en acides gras (omé­ga 3, omé­ga 6, ect), en calo­ries, en hydro­car­bo­nates ou glu­cides, en cho­les­té­rol, ect.

Ces micro­nu­tri­ments (cf Alimentation actuelle : quels nutri­ments ?) conte­nus dans les dif­fé­rents insectes sont indis­pen­sables a nôtre ali­men­ta­tion et éton­nam­ment l’on peut se nour­rir qua­si-uni­que­ment avec des insectes et être en bonne san­tés.

Si vous envi­sa­gez de vous mettre a l’entomophagie, tenez vous prêt car vous papilles gus­ta­tives vont êtres mise a l’épreuve, voi­ci quelques goûts d’insectes :

-Les sca­ra­bés :

les sca­ra­bées les plus man­gés sont les capri­cornes ou lon­gi­cornes, les bousiers,les sca­ra­béi­dés et les dynas­ti­nae. Ceux-cis sont dévo­rés par les popu­la­tions du bas­sin Amazonien, des par­ties d’Afrique et autres zones for­te­ment fores­tières (tro­pi­cales et tem­pé­rées), ces dif­fé­rentes espèces sont faci­le­ment trou­vés dans des tronc, des arbres et sur le sol des forêts. Les Scarabée sont l’une des espèces d’insectes avec le plus de pro­téines. Certains Scarabées ont un goût simi­laire au pou­let grillé.

-Les papillons et papillons de nuit :

Ils font plus qu’être beaux, ces insectes ailés, pen­dant leur stade lar­vaire, sont suc­cu­lents et plein de pro­téines et de fer. Ils sont très popu­laires dans les pays Africains et sont un sup­plé­ment pour les enfants et les femmes enceintes qui sont sou­vent en besoin de ses nutri­ments. En Amérique du Centre et du Sud, les larves de papillons sont très deman­dés et plon­gés dans des bou­teilles de mes­cal pour y ajou­ter du goût.

-Les abeilles et guêpes :

On adore les abeilles pour leurs miel mais ils ont plus a offrir.Les indi­gènes d’Asie,d’Afrique,d’Australie,d’Amérique du Sud et du Mexique mangent tous les jours ces insectes a leurs stades imma­tures. Les abeilles sans dards sont les pre­mières dans les plats alors que les guêpes les seconde favo­rites sont loin der­rières. Les abeilles (sous forme d’œufs ou de larve) on un goût d’amandes ou de caca­huètes, les guêpes sont un goût de pigions de pin. Même si ils sont sou­vent enro­bés de miel.

-Les four­mis :

Vous pen­sez pro­ba­ble­ment qu’il faut énor­mé­ment de four­mis pour faire une repas. Vrai, mais ils sont blin­dés de pro­téines : 100g de four­mis rouges contiennent 14g de pro­téines, 48g de cal­cium et une touche de fer, par­mi d’autre nutri­ments. Tout cela pour moins de 100 calo­ries et une basse teneur en hydro­car­bures. Certaines four­mis on un goût de miel ou de citron.

-Les Criquets, Sauterelles et Grillons :

Les Sauterelles et leurs sem­blables sont les insectes les plus sou­vent man­gés, pro­ba­ble­ment car ils sont par­tout et simples a attra­per. Il y a beau­coup de dif­fé­rentes espèces et ce sont des sources de pro­téines fiables. Ces insectes ont un goût neutre ce qui leur per­met de faci­le­ment adop­ter un autre goût (tels que le goût des épices diverses et variés ). De plus ceux-ci forment des essaims qui dévastent les zones ou les popu­la­tions ont du mal a ce nour­rir, d’autant plus de rai­son qu’ils s’en nour­rissent.

Ces insectes on un goût de pou­let, de noix, d’arachides mais per­son­nel­le­ment je trouve que les cri­quets ont un goût de Curly

-Les Mouches et Moustiques

Pas très popu­laires, ces insectes (incluant les ter­mites et poux) ont tou­jours une place a nôtre table. Les mouches qui mangent du fro­mage en déve­loppent le goût .

-Les Insectes d’eau

Faciles a culti­ver et récol­ter, ces insectes déposent leurs œufs sur les plantes aqua­tiques. Les œufs peuvent être séchés pour faire du »caviar mexi­cain » ou man­gés frais pour leur saveur de pois­son.

-Les Punaises

Si vous arri­vez a pas­ser outre de leur odeur, ils ont appa­rem­ment une saveur de pomme, et sont une source riche en iode, ils sont aus­si connus pour leurs pro­prié­tés anes­thé­sique et anal­gé­sique. Qui aurait crû ?

-Les Scorpions :

Les cuire détruit le venin, un scor­pion a un goût de bœuf séché, il a aus­si un faible goût pois­son­neux, ils peuvent être man­gés grillés, frits ou rôtis.

-Les Tarentules :

Il sont géné­ra­le­ment consu­més entiers, les pattes ont un goût de pou­let frit

-Les Vers

Ils existe une mul­ti­tude de vers et avec eux, une mul­ti­tude de goût et tex­tures :

Parmis ceux-ci, les vers de farines qui sont soit ingur­gi­tés sous forme de farine ou grillés et qui ont un goût appa­rent aux noix ou aux graines de citrouilles ou alors les vers de soie qui sont consi­dé­rés comme raf­fi­née en Corée mais que je ne recom­mande pas de man­ger a moins d’être habi­tuée au goût des insectes…

II- Pourquoi et Pour Qui?:

Les insectes peuvent être man­gés par tout le monde avec quelques excep­tions :

-Pour les pra­ti­quant musul­mans et juifs :

« Il est per­mis de man­ger les cri­quets. » (Sahih Muslim, 21.4801) et « Les cri­quets sont les troupes d’Allah, vous pou­vez les man­ger. » (Sunaan ibn Majah, 4.3219, 3220)

Chez les juifs, la situa­tion est assez sem­blable, « Vous pour­rez man­ger, par­mi les insectes ailés mar­chant sur quatre pieds*, celui qui a au-des­sus de ses pieds des arti­cu­la­tions au moyen des­quelles il saute sur la terre. Vous pou­vez donc man­ger les sui­vants : l’arbé, le solam, le har­gol et le hagal. » (Lévitique XI21 – 22 Pentateuque 1978). Il s’agit en fait res­pec­ti­ve­ment de sau­te­relle ou cri­quet rouge, jaune, à pois et blanc.

Dans le Coran et la Torah seuls les cri­quets sont expli­ci­te­ment décrits comme consom­mables. En revanche aucune men­tion spé­ci­fique n’est faite au sujet des autres insectes. Ce qui implique que celons les convic­tions de chaque un que les insectes sont ou ne sont pas casher/​halal.

-Pour les Vegans :

Les vegans ne sont pas tous du même avis car ce n’est pas une science mais une convic­tion per­son­nelle.

En effet, l’un des argu­ments fort du vega­nisme est lié à la souf­france ani­male. Oui mais voi­là, un cri­quet, et toutes sortes d’insectes ne souffrent pas, puisqu’ils n’ont pas de sys­tème ner­veux cen­tral. De plus, ils sont abat­tus par le froid, par endor­mis­se­ment, c’est donc une méthode douce qui limite la souf­france et pour ce qui est de la consom­ma­tion astro­no­mique de viande, les insectes sont jus­te­ment une très bonne alter­na­tive pour réduire la sur­con­som­ma­tion de viande. C’est, au même titre que les micro-algues ou les légu­mi­neuses, une très bonne façon de diver­si­fier notre mix ali­men­taire et de réduire notre impact envi­ron­ne­men­tal sur la pla­nète.

C’est pour cela que les vegans peuvent choi­sir de man­ger ou non des insectes.

-Les der­niers a ne pas pou­voir man­ger d’insectes sont ceux aller­giques a ceux-cis.

Si vous êtes aller­giques aux mollusques/​fruits de mers vous avez de fortes chances d’être aller­giques aux insectes dû aux aller­gies croi­sées.

L’allergie aux crus­ta­cés ou mol­lusques touche en France envi­ron 115 000 indi­vi­dus et « envi­ron 100 000 per­sonnes » pour­raient « poten­tiel­le­ment » pré­sen­ter une réac­tion aller­gique après l’ingestion d’insectes.

Alors pour­quoi man­ger des insectes ?

Pour cela il y a des mul­ti­tudes de rai­sons autres que les apports nutri­tion­nels et gus­ta­tifs :

-Les rai­sons éco­no­miques, car les insectes coûtent moins cher a pro­duire, conser­ver et trans­por­ter que de la viande ani­male »tra­di­tion­nelle ».

-Les rai­sons éco­lo­giques, car les insectes consomment moins d’eau et de nour­ri­ture, prennent moins de place et pro­duisent moins de gaz a effet de serre que les reste des ani­maux.

-Les rai­sons socié­tales, car les insectes peuvent être éle­vés par­tout et sont une source de nour­ri­ture effi­cace pour com­battre la famine.

Sources :

Manger des insectes ?

Peut-on man­ger des insectes quand on est végé­ta­rien ?

https://​www​.jimi​nis​.com/​c​o​n​t​e​n​t​/​29​-​a​l​l​e​r​g​i​e​s​-​i​n​s​e​c​tes

http://​www​.sudouest​.fr/​2015​/​04​/​10​/​m​a​n​g​e​r​-​d​e​s​-​i​n​s​e​c​t​e​s​-​p​o​u​r​q​u​o​i​-​p​a​s​-​m​a​i​s​-​g​a​r​e​-​a​u​x​-​a​l​l​e​r​g​i​e​s​-​1887870 – 708.php

Les cri­quets comes­tibles sont-ils casher et halal ?

What Do Insects Taste Like ?

https://​en​.wiki​pe​dia​.org/​w​i​k​i​/​E​n​t​o​m​o​p​h​agy

http://​www​.ifls​cience​.com/​e​n​v​i​r​o​n​m​e​n​t​/​w​i​l​l​-​w​e​-​a​l​l​-​b​e​-​e​a​t​i​n​g​-​i​n​s​e​c​t​s​-​50​-​y​e​a​rs/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *